Skip to main content

Un premier pas vers un accès plus équitable aux traitements contre le Covid-19

By 4 novembre 2021No Comments

Le Medecine Patent Pool (MPP), une organisation internationale soutenue par l’ONU et dont la mission est d’élargir l’accès aux médicaments essentiels dans la monde, a conclu un accord de licence volontaire le 27 octobre 2021 avec le groupe pharmaceutique étasunien Merck afin d’assurer un accès plus équitable et abordable au molnupiravir, un des premiers traitements antiviraux contre le Covid-19. Cet accord permettra au MPP de fournir des sous-licences non exclusives aux fabricants de médicaments génériques et d’étendre la base de production pour la distribution de l’antiviral dans 105 pays à revenu faible ou intermédiaire. Le laboratoire ne recevra pas de redevances pour les ventes de l’antiviral tant que le Covid-19 restera classé comme une urgence de santé publique de portée internationale par l’Organisation mondiale de la santé. 

Un accès global à des traitements efficaces tels que le molnupiravir pourrait constituer un outil décisif pour maîtriser la pandémie. Facile à fabriquer, à transporter et à administrer, la pilule pourrait être utilisée par des millions de personnes et réduire grandement les risques d’hospitalisation. La demande pour ce médicament sera probablement élevée et l’octroi du droit de le faire fabriquer par des sociétés génériques dans le monde entier sera essentiel pour y répondre. Il est donc regrettable que l’accord exclut près de la moitié de la population mondiale et d’importants pays à revenu intermédiaire dotés d’une solide capacité de production, tels que le Brésil et la Chine et qu’il contienne une disposition interdisant les fabricants de génériques signant la licence de contester les brevets, ce qui aurait permis de faciliter la production de médicaments génériques.

Alors que la communauté internationale peine à apporter une réponse globale et solidaire à la crise sanitaire, Action Santé Mondiale salue  la conclusion du premier accord de licence volontaire transparent couvrant un outil médical contre le Covid-19  et espère que d’autres laboratoires emboîteront le pas. La poursuite des efforts en matière de levée des brevets et de licences volontaires pour les vaccins et les traitements contre le Covid-19 est nécessaire afin de garantir que les populations des pays à revenu faible ou intermédiaire puissent produire et avoir accès aux outils de lutte contre la pandémie.