Skip to main content

MTV Shuga

By 19 septembre 2019juin 7th, 2021No Comments
L'enjeu : Briser les tabous autour de la santé sexuelle

La santé sexuelle chez les adolescents représente un enjeu essentiel pour la promotion de la santé. 60 % des jeunes en Afrique orientale et australe ne possèdent toujours pas les connaissances de base en matière de prévention du VIH, en raison d’un accès limité à l’éducation sexuelle. En 2017, sur 270 000 nouvelles infections à VIH, environ 77 000 ont concerné des adolescentes et des jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans.

L'innovation : La série panafricaine aux millions de vues

Lancé au Kenya en 2009, MTV Shuga est une série qui sensibilise à la santé chez les adolescents sur le continent africain. La série associe des messages de santé sexuelle au divertissement pour un changement de comportement positif chez les téléspectateurs.

Adaptés aux enjeux locaux et régionaux, la série aborde des thèmes essentiels telles que le VIH, la violence de genre, la contraception, l’égalité femme-hommes, les masculinités. Et le schéma fonctionne avec près de 720 millions d’audience cumulée.

Ainsi, en Afrique du Sud, la série MTV Shuga DOWN SOUTH sensibilise autour de la violence domestique, les relations sexuelles de nature transactionnelle, la connaissance du statut VIH, le suivi des traitements antirétroviraux, mais également les relations LGBTQ+.

Produit par la MTV Staying Alive Foundation, UNITAID a établi un partenariat de trois ans avec la fondation pour la diffusion de la série dans différents pays africains. UNITAID soutient ainsi la promotion de messages innovants en matière de santé, notamment l’autodépistage de VIH et la PrEP auprès des adolescents, afin de vulgariser les débats, ouvrir le dialogue et donner les clés aux téléspectateurs pour accéder aux services de santé dont ils ont besoin.

Le Fonds mondial apporte également un soutien financier à MTV Shuga afin de renforcer les messages de santé en dehors de la série grâce à la formation et le déploiement de pair-éducateurs dans les écoles, prioritairement auprès des jeunes filles et adolescentes afin d’accélérer l’assimilation aux messages de santé.

Une sensibilisation effective avec 58% de réduction de risque d’infections sexuellement transmissibles auprès des spectatrices selon une enquête menée par la Banque Mondiale en 2018.

Partenaires :