Skip to main content

Impact du COVID-19 : des reculs désastreux dans la lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme

By 8 septembre 2021No Comments

Mercredi 8 septembre. Aujourd’hui, le Fonds mondial de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme publie son nouveau rapport sur les résultats 2021. Depuis sa création en 2002, les programmes mis en œuvre par le Fonds mondial ont permis d’effectuer de considérables progrès en faveur de la lutte contre ces trois pandémies et de sauver 44 millions de vies. 

L’année 2020 marque néanmoins un ralentissement dans les progrès accomplis ces deux dernières décennies et dans le combat contre les trois pandémies. La crise de Covid-19 a provoqué d’importantes perturbations dans les services de santé et largement impacté les programmes de l’organisation. Pour autant, la mise en place rapide de son dispositif de réponse au Covid-19 (C19RM) a contribué à atténuer l’impact de la pandémie sur ses programmes et à soutenir les systèmes de santé et les systèmes communautaires. Depuis le début de la crise, le Fonds mondial a ainsi approuvé près de 3.3 milliards de dollars américains dans plus de 100 pays pour combattre le Covid-19. 

Au total, cette réponse rapide du Fonds mondial a permis à 21,9 millions de personne de recevoir des thérapies antirétrovirales contre le VIH, une augmentation de 8.8% par rapport à 2019, et permis la distribution de plus de 188 millions de moustiquaires pour protéger les populations du paludisme, une hausse de 17% par rapport à l’année précédente. Cependant, malgré d’importants succès, le nombre de personnes testées pour le VIH/Sida a baissé de 22% en 2020 et le nombre de personnes traitées contre la tuberculose a baissé de 18%.

Plus que jamais, il est urgent de renforcer le soutien aux programmes du Fonds mondial de lutte contre les trois pandémies pour atténuer les effets entraînés par le Covid-19 et regagner du terrain sur les reculs observés en 2020. La crise actuelle ne doit pas nous faire oublier le combat contre ces trois pandémies, qui continuent chaque année d’impacter des millions de vies dans le monde. 

L’année prochaine, le Fonds mondial entamera la 7e conférence de reconstitution de ses ressources. C’est une opportunité majeure pour continuer et renforcer le combat contre les trois pandémies. La France devra être au rendez-vous pour assurer que la lutte contre les trois pandémies continue d’être une priorité de l’agenda international en matière de santé mondiale.