Skip to main content

Visite du CEPIAD – Centre de Prise en charge Intégré des Addictions à Dakar

By 19 septembre 2019juin 9th, 2021No Comments
L'enjeu : Lutter contre la vulnérabilité des personnes injectrices de drogues

Ouvert en 2014, le CEPIAD est l’un des seuls lieux hospitaliers d’Afrique de l’Ouest où il existe un programme de méthadone, un substitut à destination des toxicomanes qui se droguent par voie intraveineuse. Les usagers de drogue, souvent criminalisés et marginalisés font partie des populations vulnérables, ayant un accès restreint aux soins de santé.

L'innovation : Programme de méthadone et activités communautaires

Soutenu par le Fonds mondial, le CEPIAD est une unité du service de psychiatrie au sein du CHNU de Fann de Dakar. L’offre des soins du CEPIAD associe une prise en charge médicale, psychologique et sociale : programme de méthadone, prévention et traitement des IST et de la tuberculose, la délivrance de traitements antirétroviraux pour un accès renforcé aux soins de santé primaire.

Grâce à des espaces dédiés à la délivrance de méthadone et en y ajoutant des espaces de convivialité comprenant des douches mais également de quoi préparer des repas communautaires, le CEPIAD vise une réintégration des populations les plus vulnérables dans la société

Le CEPIAD s’inscrit ainsi dans une démarche de respect des droits humains en apportant une approche de réduction des risques combinée à l’autonomisation des consommateurs de drogues en encourageant le développement personnel et professionnel grâce aux activités sportives et artistiques.  

UNITAID à travers le projet ATLAS (Autotest, libre d’accéder à la connaissance de son statut VIH) a introduit depuis 2019, les autotests auprès des médiateurs chargés de la sensibilisation communautaire afin d’atteindre plus facilement les groupes difficiles d’accès, exposés au VIH pour une couverture maximale de l’accès au dépistage des populations vulnérables.

Dès la première année d’ouverture, le centre a pris en charge 425 patients, réalisé plus de 3 000 consultations. Les prochaines étapes pour le CEPIAD ? L’emport à domicile de la méthadone, une décentralisation hors de Dakar, une inclusion renforcée des femmes usagères de drogues. Et ainsi se placer comme un centre de référence en Afrique de l’Ouest grâce à un passage à l’échelle régionale. 

Partenaire :