Skip to main content

FGE - EssentiELLES :
Agir pour les droits et la santé des femmes

Pourquoi nous engager ?

La réalisation des droits en santé sexuelle et reproductive partout dans le monde est un impératif afin d’atteindre les objectifs de développement durable d’ici 2030. Les DSSR sont des services de santé essentiels et constituent un pilier fondamental pour la réalisation de l’égalité femmes-hommes. A l’international, l’aide au développement peut jouer un rôle crucial dans la promotion et la fourniture des DSSR. Les besoins sont considérables :

  • 214 millions de femmes dans les pays en développement n’ont pas accès à un moyen de contraception moderne et environ 10 millions d’adolescentes âgées de 15 à 19 ans sont confrontées à des grossesses non désirées chaque année dans les pays en développement,
  • 25 millions d’avortements à risque sont pratiqués dans le monde chaque année, causant l’hospitalisation de 7 millions de femmes suite à des complications dans les pays en développement et entre 5 et 13% des décès maternels,
  • Le taux d’infection au VIH chez les adolescentes et les jeunes filles atteint plus du double de la population masculine de la même tranche d’âge.

Les DSSR sont un secteur souvent négligé par les donateurs, souvent non priorisé au sein des budgets consacrés à la santé et les financements sont largement insuffisants face aux besoins. De plus, la ré-adoption de la politique de Mexico (Global Gag Rule) par les États-Unis en 2017 a eu un impact désastreux sur le niveau du financement international disponible pour les DSSR.

Pris ensemble, la santé et les droits sexuels et reproductifs peuvent être compris comme le droit de toutes et tous, jeunes ou âgé-e-s, femmes, hommes ou transsexuel-le-s, homosexuels, lesbiennes ou bisexuels, séropositif-ve-s ou séronégatif-ve-s au VIH, de faire des choix concernant leur propre sexualité et reproduction, dès lors qu’elles et ils respectent les droits de l’autre à l’intégrité corporelle. Cette définition englobe également le droit à l’accès à l’information et aux services d’appui nécessaires à ces choix et optimiser l’état de santé.

ONU Femmes

L’opportunité

Dans la perspective de l’accueil par la France du Forum Génération Égalité, Action Santé Mondiale s’engage en faveur de l’égalité femmes-hommes et de la réalisation effective des droits et santé sexuels et reproductifs (DSSR).

En juin 2021, la France accueillera le Forum Génération Égalité, qui vise l’élaboration d’une feuille de route pour accélérer les progrès en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes. A travers le lancement de six Coalitions d’actions, le Forum doit mettre en œuvre une série de mesures concrètes en faveur des femmes. La France sera championne pour la Coalition d’actions « Autonomie corporelle et droits en matière de santé reproductive et sexuelle ». A ce titre, elle devra contribuer avec les autres membres de la Coalition d’action au développement d’un ensemble d’actions concrètes et ambitieuses sur 2021-2025, et accompagner cela d’engagements financiers ambitieux.

Le leadership français sur la Coalition d’action DSSR représente une opportunité majeure pour renforcer les engagements politiques en faveur de la réalisation des DSSR, et assurer que ces engagements soient concrétisés à travers des financements suffisamment ambitieux pour contribuer à combler le gap de financement international.

La Newsletter EssentiELLES, chronique d’une mobilisation pour la santé des femmes

Jusqu’à la tenue du Forum Génération Egalité, Action Santé Mondiale, en partenariat avec Amref, vous propose d’aborder les barrières persistantes qui limitent l’accès des filles et des femmes à leur santé sexuelle et reproductive et d’y répondre par des pistes d’action possibles et existantes. Afin de faire du FGE une réussite pour la santé des femmes et pour l’égalité femmes-homme, mobilisons nous !

Photo David Kuko / pexels